Éric de Haulleville
1243
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-1243,bridge-core-2.6.0,qode-quick-links-2.0,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-24.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

Éric de Haulleville

Éric de Haulleville

Proche du poète Odilon-Jean Périer, le poète et écrivain belge Éric de Haulleville (1900-1941) connaît les premières manifestations surréalistes à Bruxelles et Paris. Il croise Cocteau, Colette, Breton… Après un livre poétique, Dénoûement, et une « curieuse » autobiographie, Le genre épique, il publie en 1934 Voyage aux îles Galapagos, aussitôt récompensé du Prix Albert Ier. Par sa désinvolture littéraire et son érudition, l’auteur rappelle son contemporain, Henri Michaux.

Aux Éditions Marie Barbier
Voyage aux îles Galapagos